Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Apr

Pourquoi l'OM n'y arrive plus ?

Publié par El Maestro  - Catégories :  #France

Faut vraiment qu'il tienne sa langue Mathieu !
Faut vraiment qu'il tienne sa langue Mathieu !

Morel : "il y a eu des erreurs dont les miennes"

Comme trop souvent ces dernières années l'OM ne participe plus à la course aux titres, pire il ne participe même plus à la ligue des champions. Un gros manque à gagner pour le club. Margarita Louis Dreyfus, la propriétaire du club, doit renflouer les pertes. Mais ne comptez pas sur elle pour renforcer l'equipe. L'OM fait des coups. Des jeunes joueurs français {Imbula, Lemina} ou bien de bons joueurs de Ligue 1 qui souhaitent se relancer comme Alessandrini ou Ocampos. Mais ce n'est pas assez pour prétendre au 3 premières places face aux millions Qataris, au centre de formation ultra performant de l'olympique Lyonnais ou au nouveau projet monégasque. Et forcement avec la pression qui est enorme à l'OM, quand ca ne va plus, l'équipe est fébrile. Pour y remédier ? Recruter de grands champions comme Ibra ou Thiago Motta. Ce genre de joueurs sur lesquels la pression glisse. Option à oublier. Pas les moyens. Alors forcement lorsque arrive les matchs capitaux comme celui de Nantes, la semaine dernière, les jambes tremblent. Les joueurs veulent tellement bien faire... Ce coup-ci ce fut Rod Fanni, pourtant auteur d'une bonne saison jusque là, qui offrit la victoire à Nantes avec une remise au gardien mal assuré. Une autre fois ce fut Morel, comme en février 2015, lors du match à St Etienne {2-2}. Le défenseur Marseillais coupable sur les 2 buts encaissés par son équipe, twittera par la suite : "Oui il y a eu des erreurs dont les miennes. Maintenant on fait quoi ? On se cache face aux insultes ou on retourne bosser ? J'ai mon avis." On fait quoi ? J'ai aussi mon avis. On laisse échapper des points qui seront précieux dans le money time. N'est pas Qatari qui veut. On a la défense que l'on peut se payer.

Bielsa : "Notre état d'esprit était affaibli"

Une des rares satisfactions de l'OM cette saison, c'est André Pierre Gignac {18 buts}. Mais quand votre meilleur joueur est sûr de partir en fin de saison, difficile de le garder concerné jusqu'au bout. Quand début avril, au micro de RMC, Mathieu Valbuena répond à une question d'un journaliste qui souhaite savoir si Gignac va le rejoindre au Dynamo Moscou, il répond : "Malheureusement je ne peux pas confirmer qu’il va venir mais on sait qu’il est en fin de contrat et qu’il va quitter Marseille. Il a encore le temps de réfléchir mais c’est sûr que le Dynamo s’intéresse à lui et qu’il serait le bienvenu chez nous." On a envie de dire à Valbuena retourne en Russie et laisse nous finir la saison. Cet appel du pied est un peu déplacé, surtout qu'à ce moment de la saison, l'OM est toujours en course pour le titre. Alors est ce que les partants en fin de saison sont toujours concernés ? Tant qu'il s"agit de jouer le titre : Oui ! Qui ne voudrait pas ajouter une ligne à son palmares ? Mais maintenant que le titre s'est envolé ? La réponse, c'est Bielsa qui l'apporte : "Notre état d'esprit était affaibli, et cela pour deux raisons : nous avions perdu toutes chances de jouer le titre et nous avons cristallisé les conséquences de ne pas pouvoir obtenir ce que nous méritions. Jusqu'à présent, les échecs n'avaient jamais eu de conséquences irrémédiables. La défaite à Bordeaux et le fait de ne plus se battre pour le titre ont fait mal au moral". Maintenant que le titre est perdu, Ayew, Gignac, Morel, Fanni, Mandanda sont ils toujours à 100% ? C'est humain de se relâcher quand l’adrénaline redescend. Après tout, être ou non en ligue des champions l'année prochaine, ce n'est plus leur affaire... enfin pour ceux qui partent.

Mandanda : «Un trou de 5 minutes qui nous tue»

Si les cadres ne sont plus totalement concernés, il ne reste plus que les "jeunes" pour tenir la baraque. Thauvin n'est pas au mieux de sa forme {Lire : http://meneur2jeu.over-blog.com/2015/04/thauvin-s-est-il-flingue.html } et Imbula a des états d’âme, alors qu'il devrait à ce moment de la saison se taire et sortir le bleu de chauffe. En conférence de presse, il explique qu'il préfère jouer en 4-2-3-1, plutôt que d'être seul a la recuperation : " Quand ils sont deux devants, je me retrouve seul au milieu. Je préfère jouer avec quelqu’un mais je n’ai pas le choix...", en prenant soin d 'ajouter : "... et puis tant que je joue." Sous-entendu, je n'ai pas mon mot à dire. Sauf que son mot il vient de le dire juste avant ! Ajouter à cela la blessure de Mendy, et on à plus qu'a faire reposer la fin de saison sur... Boutobba ! Force est de constater que le problème est insoluble. Pour rivaliser la saison prochaine, il faut de l'argent. Réelle banalité. Revenons aux sous, puisque c'est le nerf de la guerre. Hé oui ! le titre s'est envolé lors de la défaite face au club le plus riche ! Le PSG et à domicile, au Vélodrome {Défaite 2-3}. Steve Mandanda, le capitaine olympien, avouera au Figaro .fr : "on a eu un trou de cinq minutes à la reprise. On prend deux buts que l’on peut largement éviter. A ce niveau-là, ça ne pardonne pas. Ça nous tue le match." Le Figaro contractera d'ailleurs cette phrase en un titre évocateur : «Un trou de 5 minutes qui nous tue». En cas de défaite ce soir, face à Lorient, qui scellerai définitivement les chances de qualification pour la Ligue des champions et qui engendreraient un gros manque à gagner pour le club, on pourrait suggérer au journal : "Un trou de 45 millions qui nous plombent". Enfin pour ceux qui restent...

Commenter cet article